top of page
Rechercher

Améliorer les résultats scolaires: une approche alternative

Dernière mise à jour : 26 déc. 2023


Améliorer ses résultats scolaires avec un outil innovant


"Apprendre à parler pour apprendre à penser", c'est la devise qui définit la philosophie à l'école primaire, autrement connue sous le nom de "discussion à visée philosophique". Cette approche, popularisée en France par Michel Tozzi, est actuellement utilisée dans un petit nombre de classes à travers le pays. Une étude menée par l'Education Endowment Foundation, une fondation britannique, apporte un soutien majeur à cette approche. Les résultats révèlent que l'initiation précoce à la philosophie peut considérablement améliorer les performances des élèves en mathématiques, lecture et écriture.

Ce n’est pas étonnant. La philosophie permet de développer une pensée rationnelle, logique visant à résoudre des problèmes. Des qualités indispensables au raisonnement mathématique et qui permet d'améliorer les résultats scolaires.





  • Un cours en ligne pour découvrir comment maîtriser le développement de l’esprit critique avec les enfants

  • Un PDF imprimable avec des outils concrets

  • 4 activités ludiques pour passer à l’action avec un guide de questions à poser


<<<



Améliorer les résultats scolaires: une méthode testée et approuvée


L'étude a été mise en œuvre dans 48 écoles anglaises, impliquant près de 3 000 enfants de 9 et 10 ans. Alors que 26 écoles formaient un groupe de contrôle, les élèves des 22 autres écoles bénéficiaient d'une heure de philosophie par semaine. Loin de la lecture de Kant ou Platon, les élèves se livraient à des débats animés autour de poèmes, d'histoires ou de films.


L'étude a révélé que les élèves qui ont bénéficié de ces discussions philosophiques hebdomadaires ont progressé équivalent à deux mois d'apprentissage en mathématiques et en lecture. De manière encore plus remarquable, les élèves issus de milieux défavorisés ont progressé l'équivalent de quatre mois en anglais, trois mois en mathématiques et deux mois en compétences rédactionnelles.

Plus impressionnant encore, les avantages de ces cours de philosophie ont perduré. Les classes qui ont bénéficié du programme "Philosophie pour enfants" (P4C) ont continué à obtenir de meilleurs résultats pendant encore deux ans.


C'est un travail sur le long terme ! D'où l'importance de faire de la philosophie une pratique régulière. Si l'école est frileuse, il est possible d'initier les enfants à la philosophie dans le cadre personnel.



Envie de semer une graine ?

Faites découvrir les ateliers philo à votre enfant, en visio !

2 séances d'essai GRATUITES

<<<






Philosophie pour enfants : un défi pour les enseignants


Cependant, malgré les bénéfices évidents de cette approche sur l'apprentissage des élèves, son application reste encore marginale dans nos écoles. Les parents peuvent se saisir du sujet car l'enjeu est important. Les enseignants se montrent souvent réticents à se former à cette pratique et à l'intégrer à leur pédagogie. Pourquoi est-ce le cas ?


Des obstacles à surmonter


Tout d'abord, l'enseignement de la philosophie pour enfants nécessite une formation spécifique que tous les enseignants n'ont pas nécessairement reçue lors de leur formation initiale. De plus, cette pratique requiert une certaine flexibilité et la capacité de s'éloigner des méthodes d'enseignement traditionnelles, ce qui peut être déroutant pour certains enseignants habitués à un mode d'enseignement plus directif.


La logistique de l'intégration de la philosophie à l'école


En outre, l'intégration de la philosophie pour enfants dans le curriculum scolaire peut représenter un défi logistique. Avec des programmes scolaires déjà très chargés, trouver du temps pour intégrer une nouvelle discipline peut s'avérer difficile. De plus, il est souvent nécessaire de convaincre l'ensemble de la communauté éducative de la pertinence de cette démarche, ce qui peut s'avérer être une tâche complexe.


Résistances culturelles et institutionnelles


Enfin, il existe des résistances culturelles et institutionnelles à l'intégration de la philosophie dans l'enseignement primaire. Certains peuvent craindre que cette discipline soit trop abstraite pour de jeunes enfants, tandis que d'autres peuvent estimer qu'elle n'a pas sa place dans le curriculum scolaire à un âge si précoce.

2 faits alarmants confirment ces dires.

  1. Les débats à visée philosophique étaient au programme de l'Education Morale et Civique à l'école et vont être retirés pour en faire une discipline visant à éduquer aux institutions françaises. De quoi bourrer le crâne de nos enfants pour les convaincre que notre société est fabuleuse. "Quelques mois après la publication du rapport Piednoir – Cabanel sur l’enseignement moral et civique (EMC), une proposition de loi en tire les conséquences. Elle prévoit la réécriture des programmes pour réduire l’EMC à la connaissance des institutions et à la participation aux cérémonies avec les politiques. Adieu l’éducation de l’esprit critique ou le développement de la conscience pédagogique. Les sénateurs demandent le retour de l’instruction civique de grand papa." Source

  2. L'inspection générale de philosophie fait barrage au développement de la philosophie pour les enfants, considérant que celle-ci n'est pas adaptée à leur âge et qu'on a besoin d'expérience et de maturité pour la pratiquer. C'est méconnaître le fonctionnement de ces ateliers. J'ai repris leurs arguments pour les débunker un par un dans cette vidéo.



Un futur prometteur pour la philosophie pour enfants


Malgré ces obstacles, il est crucial de continuer à promouvoir la philosophie pour enfants. Les bénéfices qu'elle procure, en termes de développement de la pensée critique, de l'empathie et du respect de l'autre, sont inestimables pour préparer les enfants à devenir des citoyens éclairés et responsables. Pour cela, il est essentiel de travailler à lever les obstacles à sa mise en œuvre, que ce soit en proposant des formations adaptées aux enseignants, en repensant l'organisation des programmes scolaires ou en sensibilisant l'ensemble de la communauté éducative à l'importance de la philosophie dans la formation des jeunes esprits.


Pas forcément philosophe, et convaincu.e des bienfaits de la philo pour les enfants ? Bienvenue à cette formation PRAXIS pour apprendre à maîtriser les outils de l'animation philo avec les enfants, quelque soit votre parcours.




69 vues0 commentaire

Comments


bottom of page