Ce site est dédié à celles et ceux qui se soucient de développer l'esprit critique des enfants.

4 REGLES:

  • Ne plus entretenir de faux préjugés.

  • Ne plus gober de fake news.

  • Apprendre aux enfants à bien réfléchir pour mieux grandir.

  • Donner de l'autonomie aux enfants.

La meilleure façon d'aider un enfant à grandir n'est pas de lui dire quoi penser mais lui apprendre à penser pour qu'il devienne autonome.

Pour cela il y a des prérequis:

  • Savoir écouter les autres.

  • Développer les muscles de la pensée.

  • Penser et développer ses idées.

  • Faire preuve d'esprit critique.

Or, quand j'interviens avec des enfants, ils ne

  • S'écoutent pas.

  • N'ont pas de compétences pour réfléchir.

  • N'ont pas les outils nécessaires pour penser par eux-mêmes.

  • Répètent les bonnes leçons apprises sans les appliquer.

Avec les ateliers de philosophie ça change!

Quand j'étais enfant, j'aurais ADORE qu'on me donne cette chance de dire ce que je pense et m'aider à mieux penser.

Ce que ça aurait changé? Ca m'aurait aidé à me connaître, connaître mes valeurs, et vivre une vie alignée et choisie.

​Que disent les enfants quand ils assistent à des séances de philosophie? 

 

 

 

 

 

 

 

279542811_690359275669829_2508942212265293909_n.jpg

Qu'est-ce que la philosophie change pour les enfants?

  • Ils apprennent à écouter.

  • Ils prennent goût à l'effort.

  • Ils pensent mieux et de façon plus autonome.

  • Ils deviennent humbles.

  • Ils apprennent à vivre ensemble.

  • Ils prennent confiance en eux.

C'est une liste non exhaustive!

A ce stade si tu lis encore c'est que ça te parle!

Tu es déjà engagé(e) dans le développement de l'esprit critique puisque tu t'y intéresses vivement. Comme ça ne s'improvise pas, j'ai crée Les Petits Philo pour accompagner toutes celles et ceux qui veulent se lancer dans cette incroyable aventure humaine.​

Tu n'es pas diplômé(e) de philosophie? Pas de problème, car les enfants ne seront pas diplômés non plus! Tu ne vas pas apprendre la philosophie aux enfants, mais les aider à penser. Et ça, on peut tous le faire.

Prérequis:​

  • Avoir envie d'apprendre.

  • Changer de posture avec les enfants.

  • Prendre plaisir à faire penser les enfants.

PAGE DE PRESENTATION.jpg

Mon histoire

1. Rencontre avec la philosophie.

La philosophie je l'ai rencontré bien avant la terminale, sauf que je ne savais pas que ça avait un nom. Je me posais beaucoup de questions, pas toujours scientifiques! Et je me questionnais beaucoup sur le bonheur, si je pouvais vraiment choisir mon futur métier, si j'allais pouvoir faire quelque chose que j'aime. Et quand je me concentrais très fort, je me sentais en vie!

Les années passent et je grandis comme bonne enfant et bonne élève.

Arrivée en terminale, dès le premier cours, je prends conscience que ce que je viens de vivre est révolutionnaire.

Mes premiers mots ont été "Pourquoi on n'a pas commencé plus tôt?"

J'ai donné du sens à mes questions de petite fille, j'ai étudié la philosophie pour faire ce que j'aimais.

2. Rencontre avec les enfants.

J'ai démarré avec les enfants quand j'étais étudiante en philosophie à Paris la Sorbonne. Je donnais des cours d'aide aux devoirs, avec des collégiens.

Le constat était sans appel: tous manquaient de confiance en eux et en leur capacité en eux

  • Evalués, ils ne savaient pas apprendre de leurs erreurs.

  • Dévalués, ils n'étaient pas autonomes.

  • Ils avaient peur de se tromper.

Je n'étais pas spécialement douée en maths, mais j'ai un cerveau et je sais chercher. J'ai donc donné des cours de maths aux collégiens, et il m'est arrivé de ne pas comprendre le manuel de maths ou d'avoir oublié une règle. Je l'ai avoué aux enfants! Ca leur a fait un choc.

Alors je leur ai montré que j'allais cherché, j'ai avoué que je ne trouvais pas la manuel clair, et que ça n'était pas une limite infranchissable.

Résultat? Ils ont tous pris 4 points de moyenne, ont redressé leur dos quand je venais les voir, prenaient plaisir à chercher, apprenaient à jouer de leurs erreurs, prenaient confiance en eux. Ils retrouvaient le sourire et le plaisir d'apprendre.

Ce n'est pas mon niveau de maths qui les a aidé. C'est

  • Admettre qu'on ne sait pas tout.

  • Montrer qu'on peut apprendre en cherchant.

  • Les révéler et leur donner confiance en eux.

2. Rencontre avec moi-même.

Pendant ce temps, mes études de philosophie me font peur: je ne voulais pas enseigner, et les pratiques philosophiques avec les enfants, ou les cafés philo n'étaient pas développées. Je me souviens avoir dit "ce que je veux c'est montrer aux gens que la philosophie c'est chouette!". Comment le faire? Je ne savais pas, j'étais pas très douée avec moi-même et peur d'échouer.

Alors j'ai travaillé.

J'ai poursuivi mon chemin de vie marquée d'un échec: je ne ferai pas ce que j'aime, et j'ai besoin de gagner ma vie. S'en suit le chemin tout tracé:

  • Je trouve un boulot alimentaire.

  • J'évolue dans ce boulot vers plus de responsabilité.

  • Je change de boîte.

  • Je me perds et je tombe.

J'étais totalement déconnectée de moi-même, j'étais perdue et ne savais plus qui j'étais. J'ai eu la chance de pouvoir me poser deux ans sans travailler après 6 ans de carrière, pour chercher ce que je voulais être, ce que je voulais vivre.

Une question centrale m'a guidé: comment ai-je pu vivre aussi longtemps complètement à côté de mes valeurs? Comment j'ai pu me louper à ce point? Ce n'est pas normal! Il faut apprendre aux enfants à mieux se connaître, à réfléchir, à être autonomes, à parler. Sauf que je ne voulais transmettre aucune connaissance, je voulais transmettre des compétences pour savoir vivre. 

A force de chercher je tombe sur la philosophie avec les enfants. Je regarde un premier atelier et je fonds en larme: ça y est j'ai trouvé, c'est là que je veux aller. Tout prenait sens, la boucle était bouclée.

Je fonce donc tête baissée pour me lancer dans ce magnifique projet qui est devenu ma passion. 

Que vas-tu trouver sur ce site?

note 5 sur 5.png

Pourquoi se former?

Pour apprendre aux enfants à réfléchir vous avez besoin d'une méthode qui est un alliage de pratique et de théorie.

La théorie seule ne vous permettra pas d'animer correctement car l'apprendre et le vivre sont deux choses différentes.

Pratiquer sans théorie vous amènera à faire des erreurs de base qui vont vous jouer des tours.

Quel est l'objectif des ateliers de philosophie avec les enfants?

Leur apprendre à penser par et pour eux-mêmes.

Pour cela il y a des prérequis

  • Ne pas chercher à transmettre d'idées ou de connaissances.

  • Ne pas influencer les enfants.

  • Connaître les rouages de la pensée pour la développer.

Ces prérequis j'en parle en détail dans ce guide que tu peux télécharger pour mettre un pied dans la philosophie pour enfants avec les bonnes bases.

PAGE DE PRESENTATION.jpg

Comment apprendre?

De mon expérience, mes lectures, mes recherches et mes travaux, j'ai mis au point une formation qui permet

  1. De pratiquer les ateliers de philosophie comme les vivront les enfants.

  2. De donner du sens aux éléments théoriques par la pratique.

  3. De donner des outils concrets qui permettent d'animer ses premiers ateliers.

Tu peux écouter certains avis dans cette vidéo.

Et après la formation?

A l'issu de cette formation, tu auras une boîte à outil ainsi qu'un groupe de travail collectif avec tous les participants afin d'être suivi dans ton parcours.

Cette formation est ouvert à tous, débutant ou non!

C'est pas fini!

La chaîne Youtube a ouvert, tu peux découvrir des vidéos et interviews exclusives de nos pairs sur la philosophie avec les enfants, et commencer à apprendre.

Bleu Dynamique Fitness YouTube Miniature.png
téléchargement (2).png
IMG_20190723_132914.jpg

Diplômes

  • Licence de philosophie 

  • Master d'information et communication

  • Consultation philosophique 

  • Certificat de philosophie pour enfants - Université Laval

  • Parcours SEVE 

  • Modules de renforcement "Muscler ses compétences philosophiques".

  • Formée aux nouvelles pratiques philosophiques.

  • Membre du CA de l'île philo de Cannes