Sans titre (6).png

A quoi ressemblerait le monde si, dès l'enfance, nous apprenions à développer notre esprit critique?

Les enfants sont naturellement curieux

Donnons leur la possibilité d'utiliser ce potentiel unique

Pour les aider à mieux grandir.

Outils & astuces (1).png

Formations

univ.png
logo-Paris-Sorbonne.webp
téléchargement (3).png
téléchargement (4).png
405066_f4ca57ea78804816b5cc46fdd23c6220_mv2.webp

Vue sur

image.jpg
téléchargement (1).jpg
bfmtitre.png
téléchargement (5).png

4 Piliers

Apprendre aux enfants à s'exprimer dans un cadre bienveillant.

Ne plus les laisser se faire influencer.

Les outiller pour affronter les enjeux de notre monde.

Avoir confiance en ses capacités.

Ma vision

 

A l'école on nous enseigne beaucoup de savoir faire assis derrière une chaise: lire, écrire, compter ...

Mais on ne nous apprend pas à savoir vivre:  apprendre à se connaître, réfléchir sur soi et sur le monde,  découvrir son intelligence,  avoir confiance en soi.

Du coup?

On ne pense pas que ces compétences puissent s'apprendre.

Et c'est comme ça qu'on retrouve des enfants peu confiants en leurs capacités s'ils ne rentrent pas dans les critères de la réussite scolaire, enfermés dans des cases et dont la parole a peu de valeur.

Et nous dans tout ça?

On se sent démunis face à ces difficultés et on ne sait pas quoi faire.

C'est ce qui m'a motivé à créer Les Petits Philo!

Permettre aux enfants d'exprimer leurs idées, découvrir leur intelligence et prendre confiance en leurs capacités pour être libres de choisir leur vie.

Les enfants sont naturellement curieux, donnons leur la possibilité d'utiliser ce potentiel unique avec la méthode philosophique.

Qu'est-ce que la philosophie change pour les enfants?

  • Ils apprennent à écouter.

  • Ils prennent goût à l'effort.

  • Ils pensent mieux et de façon plus autonome.

  • Ils deviennent humbles.

  • Ils apprennent à vivre ensemble.

  • Ils prennent confiance en eux.

C'est une liste non exhaustive!

PAGE DE PRESENTATION.jpg

Moi c'est Nadia!

Je me posais tout le temps des questions enfants. Mais personne ne m'a aidé à y réfléchir. Alors la première fois que j'ai perdu le contrôle sur ma vie, j'avais 13 ans.

Rendez-vous chez la conseillère d'orientation. Je voulais devenir archéologue, une passion depuis mon enfance.

"Mais vous comprenez vous n'avez pas de notes assez bonnes en histoire et c'est un métier difficile, il n'y a pas beaucoup de travail, il faut tout le temps voyager c'est difficile d'avoir une vie de famille ...".

Face à tant d'assurance de la part de l'adulte, je me mets en tête que je ne ferai pas ce métier car j'en suis incapable. Mes parents voulaient le mieux pour moi, réussir, alors je n'allais sûrement pas m'engager dans une vie qui ne me garantisse pas de réussir ma vie.

Car à l'époque, réussir ma vie c'était ce que mon entourage pensait, pas ce que JE pensais.

Les années passent et je grandis comme enfant sage et bonne élève, mais peu confiante. Il fallait apprendre, il fallait se taire et réussir.

Arrivée en terminale, dès le premier cours de philosophie, je prends conscience que ce que je viens de vivre est révolutionnaire.

Mes premiers mots ont été "Pourquoi on n'a pas commencé plus tôt?"

La philosophie je l'ai rencontré bien avant la terminale, sauf que je ne savais pas que ça avait un nom. Enfant, je me posais beaucoup de questions: sur le bonheur, si je pouvais vraiment choisir mon futur métier, si j'allais pouvoir faire quelque chose que j'aime, d'où je venais, et pourquoi les choses sont ainsi et pas autrement?

J'ai trouvé du sens à mes questions de petite fille et un endroit pour y réfléchir! J'ai alors étudié la philosophie pour faire un métier que j'aimais.

Arrivée à la Sorbonne pour mon master, je me pose et me rend compte que je ne voulais pas enseigner à un public désintéressé, ni être chercheuse. Je me souviens avoir dit "ce que je veux c'est montrer aux gens que la philosophie c'est chouette et que c'est utile!", mais je ne savais pas comment faire. 

Alors j'ai travaillé pour payer les factures!

 

S'en suit le chemin tout tracé:

  • Je trouve un boulot alimentaire.

  • J'évolue dans ce boulot vers plus de responsabilité.

  • Je change de boîte.

  • Je me perds et je tombe.

J'étais totalement déconnectée de moi-même, j'étais perdue et ne savais plus qui j'étais. Il a fallu que je cherche qui je voulais être, ce que je voulais vivre.

Une question centrale m'a guidée: comment ai-je pu vivre aussi longtemps complètement à côté de mes valeurs? Comment ai-je pu me louper à ce point? 

Je tombe par hasard sur la philosophie avec les enfants. Je regarde un premier atelier et je fonds en larme.

La question de l'atelier était: Ca veut dire quoi réussir sa vie?

Je fonce donc tête baissée pour me lancer dans ce magnifique projet: apprendre aux enfants à réfléchir dans un cadre bienveillant où leur parole est accueillie pour être valorisée, les aider à prendre confiance en leur capacité et les outiller pour les enjeux du monde dans lequel ils grandissent. 

La meilleure façon d'aider un enfant à grandir n'est pas de lui dire quoi penser mais lui apprendre à penser pour qu'il devienne autonome.

Pour ça il faut

  • Savoir écouter les autres.

  • Penser et développer ses idées.

  • Faire preuve d'esprit critique.

Sauf que je vois que les enfants 

  • Ne s'écoutent pas.

  • N'ont pas les outils nécessaires pour penser par eux-mêmes.

  • Répètent les bonnes leçons apprises sans prise de recul.

Avec les ateliers de philosophie ça change!

Quand j'étais enfant, j'aurais ADORE qu'on me donne cette chance de dire ce que je pense et m'aider à mieux penser.

Ce que ça aurait changé? Ca m'aurait aidé à me connaître, connaître mes valeurs, et vivre une vie alignée et choisie.

Voici pourquoi j'apprends aux enfants à réfléchir.

Hugo philosopheHugo
00:00 / 00:37

Ecouter

"Je croyais savoir ce que ça voulait dire obéir, mais je me rends compte que je ne sais pas"

Boubakar 8 ans

S'exprimer

" Je n'aime pas prendre la parole en public d'habitude mais là je ne sais pas pourquoi je pouvais pas m'en empêcher."

Confiance

"Avant je n'avais pas confiance en moi, mais depuis la philo avec toi, j'ai pris confiance en moi."

Jenna 8 ans

Unique

"C'est différent de ce qu'on apprend à l'école et à la maison."

Grandir

"En fait j'ai compris! Réussir sa vie ça ne veut pas dire avoir un salaire, du travail, une maison.

Ça veut dire faire ce que tu aimes et qui te rend heureux"

Diego 9 ans

Progresser

"Je n'ai plus peur de me tromper."

" Je me rends compte que mon intelligence n'est pas scolaire, mais que mon intelligence va me permettre de faire des choses différentes."

Que vas-tu trouver sur ce site?

FREEMIUM REVISITE (3).png

Un guide offert

Des outils et astuces pour commencer à développer l'esprit critique autour de toi

Des ateliers philo

Des ateliers en visio pour les enfants de 7 à 16 ans, ou en famille

Te former

Pour mettre en place des ateliers dans ta ville, ton école ou avec tes enfants

Smiling little Caucasian girl in headphones have video call distant class with teacher usi
Outils & astuces (2).png
note 5 sur 5.png

C'est pas fini!

La chaîne Youtube a ouvert, tu peux découvrir des vidéos et interviews exclusives de nos pairs sur la philosophie avec les enfants, et commencer à apprendre.

IMG_20190723_132914.jpg

Diplômes

  • Licence de philosophie 

  • Master d'information et communication

  • Consultation philosophique 

  • Certificat de philosophie pour enfants - Université Laval

  • Parcours SEVE 

  • Modules de renforcement "Muscler ses compétences philosophiques".

  • Formée aux nouvelles pratiques philosophiques.

  • Membre du CA de l'île philo de Cannes